Une école dans l’Histoire !

Dernière mise à jour : 13 févr. 2021

L'Athénée Royal Vauban a 140 ans !


L’histoire de l'athénée remonte au 26 septembre 1881. L'École moyenne de l'État est créée. Il faut attendre 1884 pour que les 330 premières élèves s'installent dans l'établissement qui portera le nom d' « École Moyenne de l'État pour Demoiselles ».

Située au centre de Charleroi, le lycée (pour filles) subira de plein feu les deux guerres mondiales. En 1914, les locaux sont ainsi réquisitionnés pour isoler certaines personnes. Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, l’école se retrouvera au milieu des combats.


C’est à cette époque que l’école connaît un destin qui restera dans les annales. Aimée Lemaire, l’une des rares jeunes filles de son époque à décrocher un doctorat en Philologie classique, professeur de latin, grec, français et histoire à la section d’Athénée de l’École moyenne de l’État de Charleroi, est alors la préfète de notre établissement. Elle est la première universitaire, de l’ULB, à donner cours dans une école de l’État.

Ses multiples engagements poussent Aimée Lemaire à trouver refuge en France dès le début de mai 1940. Première préfète des études de l’École moyenne pour filles à Charleroi, elle prend tous les risques pour éviter le travail obligatoire aux étudiantes majeures. Elle fait disparaître de la liste des étudiantes les rhétoriciennes en âge de travailler... Très active dans la résistance, Aimée Lemaire dut prendre le maquis pour échapper aux Allemands. Quatre autres professeurs furent aussi reconnus coupables de faits de résistance armée.

En 1947, l'école prend l'appellation d'Athénée Royal Vauban. Et en 1974, l'établissement s'ouvre à la mixité. Le « lycée » devient définitivement « athénée » en 1979 avec l'arrivée des garçons dans toutes les sections.


Une école qui fait de l’histoire


L’Athénée Royal Vauban encourage également ses élèves à faire de l’Histoire. Au cœur des apprentissages dès la première année, le cours d’histoire se veut un cours actif qui pousse les élèves dans la réflexion, dans l’analyse du passé pour comprendre le présent.

Au travers des 4 compétences, les élèves seront amenés à se poser des questions, à critiquer les sources, à rédiger des synthèses et à communiquer sous forme orale, graphique, informatique le résultat de leurs recherches.

Quand la situation sanitaire le permettra, les voyages, les excursions, les expositions reprendront ! A l’extérieur de l’école comme à l’intérieur de nos murs. De nouveau, nos élèves seront invités à participer de manière active à tous nos projets !

Quant à ces fameux projets, ils foisonnent ! Restez connectés, vous serez surpris !






523 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout